Merci

Merci


Merci

Le concept-store parisien se penche sur l’imperfection à travers une exposition célébrant les objets accidentés.

 

" Et si la quête de la perfection n’était plus de mise ? Si le zéro défaut n’était plus ce vers quoi il faut toujours tendre? (...) Du 19/01 au 11/02 Merci est en phase avec ce mouvement et conjugue à l’imparfait toute une série d’événements et de créations mode et maison. 

Merci, touché par les “accidents“ réels ou les défauts de production, pose un regard bienveillant sur les objets qui par chance ou malchance sont ébréchés, usés, troués, brûlés ou déchirés et démontre comment raccommodés, réparés, ravaudés grâce à la main de l’homme, ils s’offrent une nouvelle vie plus belle encore que la première. (...) 

Réunissant à la fois des objets délibérément tordus ou cabossés par des artistes et des pièces de manufacture sauvées de la destruction, la sélection, non exhaustive, s’enrichira au fil des semaines. (...)

Du 20 au 24 janvier 2017 :  L’Atelier Maximum. Cette jeune marque parisienne crée et produit du mobilier à partir de déchets issus de l’industrie. Telles ces chaises dont la coque en plastique «abandonné» est moulée à partir d’un matériau destiné à la poubelle. Leur plastique au multiple nuances est le résultat du nettoyage d’une chaine industrielle. "

 

Imparfait - Nobody’s perfect, du 18 janvier au 4 février, Merci, 111 boulevard Beaumarchais, 75011 Paris.